Vous accédez dorénavant à ce site via l'adresse www.panda.fr - Mettez à jour vos favoris, merci de votre fidélité - Jérôme

Visites de zoos et compte-rendus

 

 

Retour à la base de Ya'an Bifengxia ces samedi 29 et dimanche 30 juin.

C'est ma seconde visite, puisque j'avais eu l'opportunité de visiter cette base pour la première fois le 17 mai dernier avec mon amie Chet.

Ce rapport s'inscrit donc en complément du précédent (lire l'article) afin d'éviter les redondances.

A cette période, relativement peu de pandas sont visibles à la base car la saison des amours a pris place quelques semaines auparavant et de nombreuses femelles sont potentiellement enceintes, donc à l'abri des yeux des visiteurs car des naissances peuvent arriver d'un jour à l'autre. Elles ont besoin de calme, et les secteurs qui les hébergent (notamment le "New breeding center" mais aussi le "New Leopard center") ne sont pas accessibles. A noter qu'en temps normal, seul le "New Leopard center" est accessible, le "New breeding center" étant réservé aux chercheurs et autre personnel de la base.

Cette année, de nombreuses femelles se sont accouplées ou ont été inséminées donc la majorité des pandas visibles les deux jours de ma visite étaient des mâles ou des femelles immatures.

 

Le samedi 29 matin, j'ai pu rencontrer Amélie Le Roy, une française née sur l'île de la Réunion et qui commence un stage à la base de Ya'an Bifengxia.

En Master "écologie fonctionnelle, comportementale et évolutive" à l'Agrocampus Ouest de Rennes, Amélie s'intéresse particulièrement au lien étroit qui existe entre les espèces animales et leur environnement, comment ils interagissent ensemble, et quels rôles jouent chaque espèce vis à vis d'autres espèces ou leur environnement.

Avec de nombreuses expériences derrière elle, que ce soit en terme de voyages ou de projets en lien avec ses sujets d'études, elle a commencé il y a tout juste quatre jours son stage à Bifengxia.

Elle a été impliquée dans plusieurs sujets de recherches auparavant, notamment au Guatemala où elle s'est concentrée sur le jaguar, sur l'espèce de tortue aquatique Dermatemys mawii et sur la réintroduction potentielle du ara rouge, mais aussi en Argentine où elle a étudié la prédation des pumas sur les jeunes guanacos. Etudes dans le milieu naturel, monitoring, suivi des espèces à distance via caméras ou radiotélémétrie, observations comportementales, et éducation à la conservation sont autant de sujets qui la passionnent et qui ont guidé ses choix de stage par le passé.

A Bifengxia, Amélie effectue son stage pour le compte de l'association PDX Wildlife. Cette association américaine est impliquée dans des recherches scientifiques dont le but est d'améliorer la conservation des espèces, et ce au travers de recherches dans le domaine de l'élevage en captivité, mais aussi dans une optique de restauration des habitats et d'éducation du public.

Les trois principaux objectifs de cette association, tels qu'ils sont listés sur leur site internet (pdxwildlife.com), sont l'amélioration des techniques d'élevage en captivité des espèces en danger notamment par l'amélioration du succès de la reproduction, le suivi des contaminants environnementaux qui peuvent nuire à la survie des espèces, et enfin l'éducation des individus et des communautés pour améliorer la conservation des espèces et des habitats.

L'association PDX Wildlife s'est entourée de scientifiques et c'est Meghan Martin, en cours de doctorat en comportement animal à l'Université d'Etat de Portland (Portland State University), qui est plus particulièrement en charge des actions de cette association pour le panda géant.

Meghan Martin s'intéresse plus particulièrement au lien entre le comportement et la reproduction en captivité, et par conséquent aux méthodes d'élevage qui peuvent améliorer le succès de la reproduction.

Chaque année, Meghan accueille des stagiaires à la base de Bifengxia pour l'assister dans ses recherches sur les préferences sexuelles des pandas, et Amélie prends le relais de Stéphanie McMahon, une canadienne qui vient de passer quatre mois sur place. Amélie va rester deux mois à Bifengxia et elle va poursuivre les travaux de Stéphanie sur la personnalité des pandas et les comportements stéréotypiques.

Le sujet de recherche de Meghan et des stagiaires porte sur le comportement reproducteur et notamment l'association entre personnalités des pandas mâles et femelles et choix pour l'accouplement. Dans le prolongement, il s'agit aussi d'établir un lien éventuel entre préférence sexuelle et conséquence sur le comportement maternel des mères pandas avec leur jeune. Transversalement, l'équipe souhaite investiguer les comportements stéréotypiques et peut-être faire un lien entre ces comportements et la personnalité des pandas ou d'autres facteurs, et proposer des solutions pour réduire ce comportement synonyme d'ennui ou de stress en captivité.

Cette matinée fut très riche, notamment grâce à la gentillesse d'Amélie mais également à ses expériences passées mais aussi à venir qu'elle nous a fait partager avec beaucoup de passion. C'est avec plaisir que nous avons partagé avec elle notre déjeuner à la base.

 


Amélie, près de Cui Cui, une femelle âgée de 7 ans - New breeding center - 1er juillet 2013 - © Amélie LE ROY

 

En plus d'être le lieu d'implantation de la base des pandas, la vallée de Bifengxia est également un site touristique réputé à Ya'an. D'une altitude comprise entre 800 et 2400 mètres, cette vallée aux pentes abruptes et à la végétation semi-tropicale est accessible aux visiteurs pour une randonnée jalonné de cascades. La température annuelle moyenne de la vallée est comprise entre 12 et 14°C et les précipitations annuelles entre 1500 et 1800 mm. L'humidité relative est d'environ 80% durant toute l'année.

Selon un recensement préliminaire, la vallée héberge au moins 2000 espèces de plantes supérieures dont 400 espèces d'arbres, 100 espèces différentes de bambous et environ 200 espèces de fougères. Auxquels il faut ajouter de nombreuses espèces de bryophytes (mousses).

 


La vallée de Bifeng, un paysage verdoyant, magnifique et riche en biodiversité - 29 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 


La base de Bifengxia a intégré ses enclos dans le paysage, et ces derniers ont épousé le relief local.
Vue sur les enclos du secteur "Baixiongping" - 29 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Ci-après la présentation de quelques pandas que j'ai pu observer et photographier durant mes deux jours sur place.

 

Yi Bao est un panda mâle, il a été capturé dans le milieu naturel le 10 décembre 2006, alors âgé de quelques semaines. Trouvé dans le comté de Baoxing (province du Sichuan), les hommes ont soupçonné qu'il avait été abandonné par sa mère et l'ont capturé. Immédiatement transféré au centre de Wolong (lire l'article), il a ensuite rejoint la base de Ya'an Bifengxia le 18 juin 2008 consécutivement à la destruction du centre de Wolong par le séisme de mai 2008.

 


Yi Bao - Baixiongping - 29 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Yi Bao - Baixiongping - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Xiang Ge est né au centre de Wolong le 7 août 2007. Malgré le séisme de mai 2008, Xiang Ge faisait partie des quelques pandas qui sont restés à Wolong un an de plus (lire l'article) alors que la majorité des pandas avaient été envoyés vers Bifengxia ou d'autres zoos après la destruction du centre de Wolong. Il avait rejoint Bifengxia seulement le 25 avril 2009 (lire l'article). Xiang Ge a rejoint ensuite le zoo de Beijing pour une durée d'environ un an, aux côtés de cinq autres pandas, le 29 avril 2009, pour célébrer le 60ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine (lire l'article). Depuis juin 2010, Xiang Ge vit à Bifengxia. La mère de Xiang Ge est Hai Zi, la femelle qui a donné naissance à des jumeaux à Bifengxia le 22 juin dernier (lire l'article).

 


Xiang Ge - Baixiongping - 29 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Xiang Ge - Baixiongping - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Le père de Xiang Ge est Wu Gang, un mâle père d'au moins 17 pandas, et capturé dans le milieu naturel (comté de Baoxing) en mai 2000. Agé d'à peine un an, Wu Gang va être transféré au centre de Wolong quelques mois après sa capture. Il va être définitivement transféré à Bifengxia après le séisme de mai 2008, soit le 21 juillet 2008.

Wu Gang est entre autres le père de Feng Yi, la femelle qui va prochainement rejoindre la Malaisie (lire l'article), et de Wu Jie le mâle envoyé à Singapour le 6 septembre 2012 (lire l'article).

 


Le mâle Wu Gang bénéfie d'un grand enclos avec relief - Old Leopard Mountain - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Tong Tong, un mâle, est né le 30 août 2004 au centre de Wolong (lire l'article) et sa mère est Long Gu, connue aussi sous le nom No.20 (20#). Tong Tong a passé plus de quatre ans de sa vie au Shanghai Wild Animal Park, de mars 2006 à novembre 2010, avant de rejoindre la base de Bifengxia.

 


Tong Tong - Baixiongping - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Deux autres pandas ont été envoyés au Shanghai Wild Animal Park en mars 2006, il s'agit du mâle Ya Ao qui vit toujours à Shanghai (lire l'article) et du mâle Rong Rong. Rong Rong, tout comme Tong Tong, est revenu à Bifengxia en novembre 2010. Rong Rong est né le 12 juillet 2004 au centre de Wolong (lire l'article), et a également passé quelques mois, de décembre 2011 à début 2013, au Langzhong panda paradise amusement park avant d'être remplacé par Fu Long (lire mon rapport sur ce parc d'attractions).

 


Rong Rong - Baixiongping - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Shui Xiu est une des femelles potentiellement enceintes cette année. Shui Xiu est née dans le milieu naturel et son année de naissance est estimée à 2003 +/- 2 ans. Cette femelle panda avait été trouvée par des villageois le 22 mars 2008 vers 7h du matin sur une route à proximité du village de Shuixiu dans le comté de Beichuan, lieu où aucun panda n'avait été vu auparavant. Une équipe d'une douzaine de sauveteurs avait passé 4 heures à la capturer. Elle avait une blessure à la patte gauche et elle avait été transférée dans l'après-midi même au centre de Wolong pour traitement. Il est probable que cette femelle venait soit de la réserve naturelle de Xiaozhaizigou soit de celle de Qianfoshan. Suite à sa blessure, Shui Xiu a dû être amputée d'un morceau de sa patte avant gauche. Shui Xiu a rejoint la base de Bifengxia le 11 mars 2009 où elle a donné naissance à deux paires de jumeaux : Ao Ao et Feng Feng le 1er août 2010 (lire l'article) et à des petits non encore nommés le 24 juillet 2012 (lire l'article) après s'être accouplée naturellement avec le mâle Yi Bao.

Malgré son handicap, Shui Xiu est très agile et je l'ai surprise le dimanche 30 juin perchée très haut dans un arbre du secteur "New Leopard Mountain".

 


Shui Xiu - New Leopard Mountain - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Shu Qin est un mâle né le 26 août 2009 à la base de Bifengxia (lire l'article). Sa mère est Ying Ying, née dans le milieu naturel et capturée en mars 1992 dans la réserve naturelle de Wolong.

 


Shu Qin - Old Leopard Mountain - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Shen Bin, une femelle, est née le 20 août 2009 à la base de Ya'an Bifengxia (lire l'article). A sa naissance, Shen Bin se distinguait par un poids relativement élevé, 213,8 grammes ! Sa mère est Le Sheng.

 


Shen Bin - Old Leopard Mountain - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Dai Li est un autre panda né dans le milieu naturel et qui vit dorénavant en captivité. Né en 1999, ce mâle a été secouru le 8 mai 2001 dans le comté de Baoxing (province du Sichuan) à l'âge de presque deux ans. A sa capture, il a dû être amputé de sa patte arrière gauche après une blessure.

 


Dai Li - Old Leopard Mountain - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

An Mei, une femelle généralement appelée You You (prononcé Yo Yo) à Bifengxia, est née le 3 août 1998 au centre de Wolong. Elle a rejoint Bifengxia après le séisme de mai 2008, soit le 23 mai 2008. Elle a eu 7 petits dans le passé : les jumelles Qian Qian et Duo Duo nées le 11 septembre 2006 (lire l'article), la femelle Xin Nier née le 28 septembre 2007 (la portée était jumelle mais le second petit n'a pas survécu), le mâle Xiang Lu né le 23 juillet 2009 (lire l'article), et les jumelles nées le 19 octobre 2010 (lire l'article) mais dont seule Zhi Chun a survécu.

 


You You - Baixiongping - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Qing Qing, née le 23 février 2007 au centre de Wolong (lire l'article), occupait un des enclos dans le secteur "Old breeding center" le jour de ma visite. Agée d'à peine six ans, elle n'a jamais été mère auparavant.

 


Qing Qing - Old breeding center - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Le secteur "Panda kindergarten" héberge 6 jeunes pandas nés l'été 2012, répartis en nombre égal dans deux enclos extérieurs. Il s'agit de la petite de Long Xin née le 28 juillet 2012 (lire l'article), des petits de Xi Mei (un mâle et une femelle) nés le 11 juillet 2012 (lire l'article), des petits de Shui Xiu nés le 24 juillet 2012 (lire l'article) et du petit de Ye Ye né le 21 août 2012 (lire l'article).

 


Six des jeunes nés l'été 2012 - Panda kindergarten - 30 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 


Ecole aux couleurs de Da Xiong Mao, dans la ville de Ya'an - 29 juin 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Remerciements : Amélie Le Roy, Meghan Martin, Charlene Johnson, les soigneurs de Bifengxia