# A la une :    #MiniYuanZi       #Basi    #Reintroduction    #PandaBook    #Indonésie

Actualités > 2016

 

Jia Jia, la célèbre doyenne des pandas captifs, est morte au Ocean Park d'Hong Kong à l'âge de 38 ans

Publié le : 18 octobre 2016  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : J. Pouille, HK Ocean Park |  Suite de : Bing Bing et An An fêtent leurs 30 ans et Jia Jia, qui vit à Hong Kong, reste la doyenne des pandas captifs à l'âge de 38 ans (23 août 2016)

 

En août dernier, le parc d'attractions et zoologique Ocean Park, à Hong Kong, célébrait le 38ème anniversaire de Jia Jia, la doyenne des pandas captifs dans le monde. Triste nouvelle, Jia Jia est décédée dimanche 16 octobre dernier, après avoir été euthanasiée.

Le parc a fait savoir que son état s'était détérioré depuis deux semaines. Alors qu'elle mangeait habituellement plus de 10 kilos de bambous par jour, elle n'en mangeait plus qu'à peine 3 kilos. Son poids était passé de 71 à 67 kilos. Les quelques jours précédant sa mort, elle restait de moins en moins éveillée et ne montrait pas d'intérêt pour sa nourriture ni aucune boisson. La situation a empiré le dimanche 16 octobre au matin et Jia Jia n'arrivait presque pas à se déplacer et a passé sa journée couchée. Jia Jia était si affaiblie que pour des raisons d'éthiques mais également pour lui éviter toute souffrance inutile, les vétérinaires du parc ont pris la décision de l'euthanasier. C'est le Dr. Paolo Martelli, directeur du service vétérinaire de l'Ocean Park qui a effectué la procédure à 18 heures, en accord avec la politique relative à l'euthanasie du parc mais aussi de l'Association des zoos et aquariums (AZA, Association of Zoos and Aquariums).

 

Jia Jia, le 24 août 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Leo Kung, président d'Ocean Park, a déclaré : « C'est un jour que nous savions qui finirait par arriver, mais c'est néanmoins un jour triste pour tout le monde dans le parc, en particulier pour ses gardiens qui se sont occupés d'elle pendant toutes ces années. Depuis que Jia Jia est arrivée à Hong Kong avec An An en 1999, elle a permis l'éducation du public sur l'importance de la conservation et elle était aimée par les visiteurs du monde entier. [...] Jia Jia et An An étaient très populaires et plus de 29 millions de visiteurs les ont vu depuis leur arrivée. Jia Jia était un membre de notre famille qui a passé 17 années merveilleuses avec les gens d'Hong Kong, et elle nous manquera énormément. Nous tenons également à remercier Jia Jia pour toutes les choses merveilleuses qu'elle a apporté au peuple d'Hong Kong et à nos visiteurs du monde entier, comme elle était un véritable ambassadeur de la conservation et un messager éducatif. »

Rappelons qu'en 1999, la Chine a offert deux pandas à Hong Kong, ancienne colonie britannique devenue en juillet 1997 une région administrative spéciale de Chine, pour célébrer cette réunification. La femelle Jia Jia et le mâle An An sont arrivés au Ocean Park le 11 mars 1999.

Depuis la mort de Ming Ming en 2011, alors hébergée au parc safari de Chimelong à Guangzhou (Chine), Jia Jia était la doyenne des pandas captifs. Jusqu'en 2012, elle partageait ce titre avec le mâle Bao Bao, résident au zoo de Berlin en Allemagne. Ming Ming est morte de vieillesse à Guangzhou le 7 mai 2011. Elle était âgée d'environ 34 ans. Bao Bao est quant à lui mort le 22 août 2012 également à l'âge de 34 ans.

Depuis, Jia Jia était donc la doyenne des pandas captifs et l'an dernier elle avait même battu le record de longévité de l'espèce en captivité, en atteignant l'âge estimé de 37 ans. Estimé car Jia Jia vient du milieu naturel et sa date de naissance n'est pas connue avec exactitude ; tout comme d'ailleurs c'était le cas pour Ming Ming et Bao Bao.

En août dernier, elle célébrait donc ses 38 ans en battant son propre record.

Le record de longévité était précédemment détenu par le mâle Du Du capturé en 1963 à l'âge d'un an. Du Du est mort à l'âge de presque 37 ans, le 22 juillet 1999, au zoo de Wuhan, dans la province chinoise du Hubei.

Jia Jia avait été secourue dans le comté de Qingchuan (province du Sichuan) en 1981 à l'âge estimé d'environ 3 ans. Lorsqu'ils sont jeunes, la marge d'erreur sur l'année de naissance estimée des pandas capturés est très faible, il est donc assez certain que l'âge estimé de 3 ans à sa capture correspondait à la réalité.

Après sa capture, elle a été transférée au centre de Wolong où elle a eu six petits :

   - le mâle Jia Lin né le 24 septembre 1992 et mort avant l'âge d'un an en juillet 1993.

   - la femelle Yue Yue née le 20 novembre 1993 et qui vit actuellement au zoo de Guilin (province chinoise du Guangxi).

   - le mâle Di Di né le 5 octobre 1994 et qui vit au zoo d'Anyang (province chinoise du Henan).

   - le mâle Long Long né le 14 septembre 1995, également connu sous le nom de Kou Kou, qui est malheureusement mort au zoo d'Oji, à Kobe (Japon) le 9 septembre 2010 suite à une anesthésie réalisée pour la collecte de semence.

   - à des jumeaux nés le 14 septembre 1996 dont seule la femelle Guo Guo a survécu. Elle vit au Shanghai wild animal park et a eu 10 petits. 

Jia Jia vivait au Ocean Park, un parc d'attractions et thématique majoritairement dédié au monde marin situé dans la partie sud de l'île de Hong Kong. Le parc actuel couvre 870 000 m² et est possédé et géré par Ocean Park Corporation, une organisation à but non lucratif dont le but est de fournir du divertissement, de l'éducation et de la conservation à un prix abordable. Ce parc a ouvert le 10 janvier 1977 et a reçu plus de 100 millions de visiteurs depuis. Actuellement il reçoit environ 5 millions de visiteurs par an et a été classé en 2006 par le magazine économique américain Forbes comme l'un des 10 parcs de loisirs les plus populaires au monde. Ce parc abrite actuellement 3 pandas : An An, mais aussi Ying Ying et Le Le offerts par le gouvernement central en 2007 à l'occasion du dixième anniversaire du retour de Hong Kong dans le giron de la patrie.

Le parc est impliqué dans de nombreux programmes d'élevage en captivité notamment des espèces de requins rares, les lions de mers, les hippocampes, les méduses. La recherche dans le domaine de l'élevage d'animaux marins via la technique de l'insémination artificielle a permis d'arriver à la première grossesse de grand dauphin en 2000. Cette prouesse a été suivie par la naissance de deux grands dauphins en mai 2001, à la suite de cette insémination artificielle.

Dans le but de coordonner les efforts de conservation internationaux pour les mammifères marins en danger, l'Ocean Park a établi en 1993 la Fondation d'Ocean Park pour la conservation (Ocean Park Conservation Foundation - OPCF). Cette fondation a mené des programmes coopératifs avec des organisations de conservation pour améliorer les comportements et les pratiques à Hong Kong et en Asie. En 1999, l'Ocean Park a établi la société d'Hong Kong pour la conservation du panda (Hong Kong Society for Panda Conservation - HKSPC), société qui a participé notamment financièrement à l'éducation des communautés à la conservation du panda géant. Le 1er juillet 2005, les deux entités ont été regroupées en une seule fondation, la Fondation d'Ocean Park Hong Kong pour la conservation (Ocean Park Conservation Foundation Hong Kong - OPCFHK) qui facilite et participe à la conservation des espèces et de leur habitat, notamment en Asie, via la recherche et l'éducation. Depuis 2005, cette fondation a alloué 34 millions de dollars HK pour financer plus de 290 projets de recherche notamment sur les cétacés, les pandas et de nombreuses autres espèces.

Après le séisme du 12 mai 2008 dans la province du Sichuan, la fondation a établi un fond spécifique destiné aux pandas et a donné du matériel aux réserves naturelles affectées. Elle a également fourni des fonds pour reconstruire des bases de recherches dans ces réserves naturelles et apporte notamment, aux côtés du gouvernement de Hong Kong, son appui financier et technique pour la construction des deux nouvelles bases qui viennent en remplacement de la base de Wolong détruite par le séisme. Enfin cette fondation finance en parallèle des projets de restauration de l'habitat dans les réserves naturelles affectées par le même séisme.

En 2001, la fondation a apporté son soutien financier pour la réalisation d'un inventaire de biodiversité dans la réserve naturelle nationale de Mabian Dafengding (Mabian Dafengding National Nature Reserve). En 2003, elle a alloué 1 million de dollars HK pour rénover l'hôpital vétérinaire du centre de Wolong. En 2009, la fondation a participé à la restauration de corridors dans les Monts Qinling et dans le comté de Pingwu. En 2010, du matériel de terrain et des stations de recherches ont été financées dans plusieurs réserves naturelles des provinces du Gansu et du Shaanxi. Cette même année, des fonds ont été alloués à la restauration d'habitat dans le secteur de Sanjiang dans la réserve naturelle de Wolong. En 2012, la fondation a lancé un programme d'éducation à la conservation in situ dénommé « Panda action ». Ce programme, sur trois années, a pour but de fournir des opportunités pour les étudiants d'organiser des programmes éducatifs pour la conservation du panda géant, espérant ainsi sensibiliser différentes communautés. En 2012, des étudiants de l'Université  «Baptist » de Hong Kong (The Hong Kong Baptist University) et de l'Institut de l'éducation de Hong Kong (The Hong Kong Institute of Education) ont organisé des activités à Hong Kong et dans la province chinoise du Shaanxi. Les étudiants de l'Institut de l'éducation de Hong Kong ont mené des activités pour éduquer les communautés locales dans la réserve naturelle de Foping (province du Shaanxi) à l'importance de la conservation et du développement durable. Les étudiants de l'Université « Baptist » ont quant à eux organisé des activités promotionnelles à Hong Kong et à Foping sur la sous-espèce de panda des Monts Qinling, toujours dans la province du Shaanxi, et l'incitation à adopter un mode de vie plus durable et plus écologique pour mieux protéger l'habitat naturel du panda.

Jia Jia était jusqu'alors considérée en bonne santé pour son âge, bien qu'elle souffrait d'hypertension artérielle, très fréquente chez les pandas âgés, d'arthrite et de cataracte.

La femelle Basi qui vit au parc Panda World de Fuzhou, en Chine, devient donc la doyenne des pandas captifs. Capturée en 1984 à l'âge estimée de quatre ans, elle a fêté cette année ses 36 ans.

 

Célébrations pour les 38 ans de Jia Jia - © Ocean Park
CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

 

Voici quelques autres photos de Jia Jia que j'ai prises à Hong Kong lors de ma visite du 24 août 2013.

 

Jia Jia, le 24 août 2013 - © Jérôme POUILLE

 

R.I.P. Jia Jia.

  

A lire :

        > Bing Bing et An An fêtent leurs 30 ans et Jia Jia, qui vit à Hong Kong, reste la doyenne des pandas captifs à l'âge de 38 ans (23 août 2016)

        > La femelle Jia Jia qui vit à Hong Kong, doyenne des pandas captifs, bat le record de longévité à l'âge de 37 ans (31 juillet 2015)

        > 29 août 2012 : Bao Bao, doyen des pandas et dernier cadeau diplomatique chinois, est mort au zoo de Berlin le 22 août dernier

        > 10 mai 2011 : Mort de Ming Ming, la doyenne des pandas captifs

        > 9 juillet 2007 : Trois naissances à Chengdu (Chine) : Bing Bing, âgée de 21 ans, a donné naissance samedi 30 juin 2007

        > 13 juillet 2005 : Décès du doyen des pandas à Guilin

        > 26 août 2004 : Le doyen des pandas est mort

 

Pour en savoir plus :

        > Mes visites au parc zoologique et d'attractions Ocean Park, à Hong Kong, des 23 et 24 août 2013

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation