# A la une :    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2021

Actualités > 2021

 

La réserve naturelle de Wolong se dote d'un système intelligent et en temps réel de pièges photographiques

Publié le : 29 avril 2021  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : Giant panda national park, Réserve naturelle de Wolong, Sichuan online

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Niutoushan (牛头山)

 

Après la réserve naturelle de Baishuijiang l'an dernier, c'est au tour de la réserve naturelle de Wolong (monts Qionglai, province du Sichuan) d'avoir installé des pièges photographiques de dernière génération.

Actuellement, la grande majorité des pièges photographiques installés dans les différentes réserves naturelles en Chine sont autonomes, fonctionnent sur batterie et avec une carte mémoire. Ils nécessitent d'être relevés périodiquement pour d'une part changer la batterie et d'autre part décharger les photos et/ou vidéos capturées. Cela nécessite parfois de nombreuses journées de terrain pour rejoindre l'emplacement de ces appareils, et la tâche est souvent rendue compliquée voire impossible durant la période hivernale.

La réserve naturelle de Wolong vient de faire savoir qu'elle avait déployé des appareils de nouvelle génération dotés d'intelligence artificielle et capables de transmettre en temps réel, sans fil, les images et vidéos collectées. Les appareils, comme ceux utilisés précédemment, fonctionnent toujours sur le principe d'un faisceau infrarouge qui déclenche une prise de vue lorsqu'il détecte un mouvement ou une source de chaleur. Par contre, ces nouveaux modèles savent reconnaître qu'il s'agit d'un animal et activent alors une transmission des clichés et segments vidéos en temps réel via un réseau sans fil d'ondes ultra-courtes. Le système diffère donc des nouveaux appareils installés l'an dernier à Baishuijiang qui sont également capables d'envoyer en temps réel les vidéos et photos qu'ils capturent mais via un réseau de fibre optique et de câbles d'alimentation qui ont été déployés pour relier les appareils à un centre de contrôle. A Wolong, cette transmission est sans fil, via des ondes, et l'alimentation des appareils est solaire.

C'est ainsi que le 19 avril dernier à 17h32, lorsqu'un panda géant est passé devant un appareil de ce type installé à une altitude de 3 200 mètres dans le secteur de Niutoushan (牛头山) de la réserve naturelle de Wolong, le piège photographique a envoyé un signal (SMS) au personnel du bureau d'administration de la réserve qui a pu ensuite télécharger à distance la vidéo de cet animal. Un autre panda a été filmé et transmis en direct le 23 avril suivant à 17h09 par le même appareil.

« Il s'agit du système de surveillance en temps réel par caméras à déclenchement infrarouge que nous venons d'installer. Il est encore au stade de test et de réglage. Plus de 20 caméras infrarouges à transmission d'ondes ultracourtes ont été installées dans la région de Niutoushan. Des images de pandas géants sauvages ont déjà été enregistrées. Les 20 caméras placées à d'autres emplacements ont successivement renvoyé des clichés de rhinopithèques de Roxellane, de porcs-épics, de tourterelles et d'élaphodes. Les appareils traditionnels nécessitent d'être déchargés manuellement régulièrement, ce qui entraîne un décalage entre la date de prise de vue et la collecte de la donnée. Cette nouvelle technologie résout efficacement ce problème. Elle peut saisir l'activité animale en temps réel, elle permet aussi de connaître l'état de l'appareil en temps réel et ainsi d'assurer une surveillance efficace de chaque point. Leur alimentation solaire est également un avantage énorme. Récemment, nous avons également mis en place ces nouveaux appareils dans l'habitat du léopard des neiges très haut en altitude dans l'espoir de mieux connaître cette espèce. » a expliqué He Tingmei (何廷美), le directeur adjoint du bureau d'administration de Wolong et le chef de la recherche scientifique dans la réserve.

« Cette fois, nous avons été informés que nous avions capturé un panda géant grâce à un message texte directement reçu sur téléphone portable et envoyé par l'appareil doté d'un système de reconnaissance faciale et qui a identifié lui-même qu'il s'agissait d'un panda. Ce système d'intelligence artificielle capable de reconnaissance faciale peut filtrer les pandas géants grâce à l'identification des animaux après avoir appris un grand nombre d'images historiques de pandas géants à Wolong. Nous le formons maintenant pour apprendre à reconnaître d'autres espèces. Après beaucoup d'entraînement et d'accumulation de données, il s'améliore progressivement. Sa sensibilité et sa précision pour l'identification des espèces lui permettront d'identifier tous les animaux sauvages de Wolong à l'avenir, et même d'identifier les espèces grâce à des images partielles, et de trier les données dans une base de données. Les statistiques permettront également de déterminer les activités des animaux sauvages dans une zone donnée pendant un certain temps. Cela réduit le temps consacré au tri manuel des photos et vidéos en décalage et améliore l'efficacité du travail. » a ajouté Duan Zhaogang (段兆刚), directeur adjoint de l’administration du parc national des pandas géants et secrétaire du comité du parti de l’administration de Wolong.

Ce nouveau système d'intelligence artificielle est mis en avant par le parc national pour le panda géant qui s'établit peu à peu et qui promeut un système de suivi digital avec reconnaissance faciale des espèces et même prochainement si possible des individus ; ce qui permettra de distinguer un panda d'un autre. Le tout avec une capitalisation de toutes ces données de façon plus automatisée qu'aujourd'hui et sans décalage temporel car les photos étaient collectées souvent plusieurs semaines après les prises de vue et nécessitaient un énorme travail de dépouillement et de tri. La transmission sans fil est un progrès facilitant cette démarche, d'autant qu'il est très compliqué de déployer des câbles dans ces habitats très montagneux.

 

Le panda sauvage photographié en temps réel le 19 avril 2021 à 17h32 dans le secteur de
Niutoushan de la réserve naturelle de Wolong. La température affichée est de -1°C - © GPNP

 

Le même appareil a photographié un autre panda, cette fois de dos uniquement,
le 23 avril 2021 à 17h09. La température affichée est de 5°C - © GPNP

 

La réserve naturelle nationale de Wolong se situe dans le comté de Wenchuan (province du Sichuan) dans les monts Qionglai. Elle a été établie en 1963 en ne couvrant que 20 000 hectares puis elle fut étendue en 1975 et protège encore aujourd'hui un territoire de 200 000 hectares. C'est l'une des premières réserves créées spécialement pour protéger le grand panda. 45,23% du territoire de la réserve constitue un habitat pour le panda géant (soient 90 458 hectares) selon les données du quatrième recensement national des pandas géants et de leur habitat (mené de 2011 à 2014), un chiffre en baisse de 21,06% par rapport au recensement précédent (mené de 1999 à 2003). 104 pandas sauvages ont été dénombrés, contre 143 une décennie auparavant, soit une chute des effectifs de 27,27%.

Ces 104 pandas représentent 19,70% de l'effectif total de pandas dans les monts Qionglai, 7,50% de l'effectif total de pandas dans la province du Sichuan et 5,58% de l'effectif total de pandas sauvages. La densité de pandas estimée dans les 90 458 hectares habités par le panda est de 0,115 pandas par km².

Pour en savoir davantage sur la réserve naturelle nationale de Wolong, cliquez sur ce lien.

 

A lire : Les articles précédents consacrés à la réserve naturelle de Wolong :

        > L'unique panda sauvage albinos à nouveau photographié dans la réserve naturelle de Wolong (10 février 2021)

        > Une mère panda et un jeune photographiés dans le secteur de Laoyashan de la réserve naturelle de Wolong (20 janvier 2020)

        > Deux jeunes pandas sauvages, probablement des jumeaux, photographiés dans la réserve naturelle de Wolong (19 décembre 2019)

        > Pour la première fois, un panda géant sauvage albinos est photographié dans son milieu naturel (réserve naturelle de Wolong) (27 mai 2019)

        > Un jeune panda sauvage aperçu dans un arbre de la réserve naturelle de Wolong (22 août 2018)

        Un jeune panda sauvage aperçu dans un secteur retranché de la réserve naturelle de Wolong (10 juin 2018)

        Une mère et son jeune filmés dans le secteur de Laoyashan de la réserve naturelle de Wolong (13 avril 2018)

        Photos de pandas sauvages marquant leur territoire dans la réserve naturelle de Wolong (30 avril 2017)

        > Une première : Cao Cao a été temporairement relâchée dans le milieu naturel où elle s'est accouplée avec un mâle sauvage (28 avril 2017)

        > Un panda sauvage pris au piège dans un lac de barrage dans la réserve naturelle de Wolong a été secouru puis relâché (4 novembre 2016)

        > Deux pandas sauvages filmés interagissant ensemble dans la réserve naturelle de Wolong (11 novembre 2015)

        > Le panda sauvage secouru le 17 mars dernier a été relâché dans la réserve naturelle de Wolong (29 avril 2015)

        > Deux pandas sauvages récemment secourus dans les comtés de Wenchuan et Qingchuan, dans la province du Sichuan (25 avril 2015)

        > 9 avril 2013 : Un panda sauvage a été secouru à proximité de la réserve naturelle de Wolong

        > 10 décembre 2012 : Deux premiers chiffres relatifs au 4ème recensement national des grands pandas sauvages

        > 15 août 2011 : Capture photographique d'un grand panda sauvage dans le secteur de Sanjiang de la réserve naturelle de Wolong

        > 6 juillet 2011 : La réserve naturelle de Wolong frappée par des pluies diluviennes qui entravent les travaux de reconstruction post-séisme et qui ont entraînées la mort d'un panda sauvage

        > 12 mai 2009 : Un an après le séisme, un premier bilan pour les pandas sauvages et leur habitat

        > 26 octobre 2008 : Un panda sauvage de Wolong secouru, le premier depuis le séisme du 12 mai dernier

        > 27 juin 2003 : Des villageois quittent la réserve de Wolong

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des Monts Qionglai, dans la province du Sichuan

        > La réserve naturelle de Wolong

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)