# A la une :    #BBpandaBeauval    #PandasBerlin    #CaoCao    #PandaBook    #Naissances2017

 

La base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding), située dans les quartiers nord de la ville de Chengdu et communément appelée base de Chengdu, est une organisation engagée dans la recherche scientifique, l'élevage en captivité, l'éducation à la conservation, la coopération nationale (avec d'autres zoos et des universités) et internationale et le tourisme en liaison avec le panda géant, espèce phare de la base. Elle est dirigée par le Dr. Zhang Zhihe.

C'est dans cette base que j'ai passé plusieurs mois en 2012 et 2013 à l'occasion du projet Chengdu Pambassador.

Je vous invite à suivre sur cette page les informations et photos collectées lors de mes visites en mars 2015.

Et pour tout savoir sur cet établissement et ses pandas, redécouvrez mes comptes-rendus précédents sur mes activités aux côtés des soigneurs, vétérinaires et chercheurs de la base :

        > Les centres de recherche et d'élevage du panda géant, en Chine : la base de Chengdu

        > Chengdu Pambassador : mes activités à la base de Chengdu en juillet 2013

        > Chengdu Pambassador : mes activités à la base de Chengdu en juin 2013

        > Chengdu Pambassador : mes activités à la base de Chengdu en mai 2013

        > Chengdu Pambassador : ma chronique durant la finale à la base de Chengdu, du 27 octobre au 17 novembre 2012

 


Entrée de la base de Chengdu - 28 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 


La statue emblématique de la base de Chengdu, une base très agréable en cette saison
23 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

 

Samedi 28 mars 2015 :

 

Quelques dernières photos des pandas de la base de Chengdu où je suis retourné samedi 28 mars.

La femelle Ni Ni est née le 23 août 2008 à la base de Chengdu. Sa mère est Cheng Ji et sa soeur jumelle Ying Ying. Depuis le 5 novembre 2011, Ni Ni vivait au zoo de Changsha dans la province chinoise du Hunan. Agée d'un peu plus de six ans, elle a rejoint la base de Chengdu il y a quelques mois car elle sera potentiellement mature cette année.

 


Ni Ni - Sunshine nursery house - 28 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

J'ai présenté le mâle Wu Yi dans ma chronique du 23 mars. Voici quelques autres photos prises ce samedi 28 mars.

 


Wu Yi - No.1 Panda house - 28 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Enfin, quelques photos des jeunes nés l'été dernier, en 2014. Lire ci-dessous ma chronique du samedi 21 mars pour connaître leurs noms et dates de naissance.

 


Moonlight nursery house - 28 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

 

Lundi 23 mars 2015 matin et fin du dimanche 22 mars 2015 :

 

Je termine cette chronique à la base de Chengdu par la présentation et les photos de quelques autres pandas.

Le mâle Ke Bi est né à la base de Chengdu le 26 juillet 1992 et est surtout connu pour son fort tempérament. Il est très puissant, et a déjà blessé plusieurs femelles, notamment lors de la saison des amours. Il est le père de 11 pandas dont sont 9 encore en vie : les femelles Cheng Gong et Cheng Ji, deux jumelles nées le 12 septembre 2000, la femelle Yuan Yuan née le 1er août 2003, la femelle Jing Jing née le 30 août 2005, la femelle Ya Zai née le 19 août 2006, la femelle Ke Lin née le 13 août 2007, la femelle Xing Rong née le 13 août 2007, le mâle Jiao Qing né le 15 juillet 2010 et la femelle Ya Yun née le 10 septembre 2010. Il est également potentiellement le père d'autres jeunes pandas dont la paternité n'a pas encore été recherchée. Les deux parents de Kebi, Su Su et Yue Yue, étaient issus du milieu naturel. Ses gènes sont donc précieux.

 


Kebi - No.2 Panda house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Yong Bang est né le 13 septembre 2008 au zoo Adventure world de Shirahama, au Japon. Là-bas, il était connu sous le nom de Ei Hin. Sa mère est Rau Hin et la portée était jumelle. Sa sœur jumelle est Mei Bang, appelée au Japon Mei Hin. Yong Bang et Mei Bang ont été transférés à Chengdu le 26 février 2013. A cette date, ils étaient âgés de 4 ans et demi et leur transfert en Chine intervenait avant qu'ils ne deviennent matures afin qu'ils puissent être intégrés au moment venu au programme de reproduction. Aujourd'hui, Yong Bang est âgé de 6 ans et demi et il est encore un peu jeune pour se reproduire. Il sera possiblement mâture dès l'an prochain.

 


Yong Bang - No.1 Panda house - 23 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Wu Yi est né le 7 août 2006 à la base de Chengdu. La portée était jumelle mais Wu Yi était le plus jeune et il ne pesait que 51 grammes à sa naissance, ce qui est très faible mais grâce aux efforts des vétérinaires et des soigneurs, il a survécu. D'ailleurs, son nom Wu Yi signifie "51" en chinois et il est célèbre puisque c'est le panda avec le plus faible poids à la naissance à avoir atteint l'âge adulte. Un documentaire a même était réalisé sur lui en 2012 au Japon. Son frère jumeau est Zhen Da et leur mère est Qi Zhen.

 


Wu Yi - No.1 Panda house - 23 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

 

Dimanche 22 mars 2015 :

 

La saison des amours bat son plein. Ce dimanche, le ciel est resté couvert à Chengdu et l'air était plus frais que les deux jours précédents. De nombreux mâles marquaient leur territoire abondamment.

Hier, j'avais mentionné par erreur que le mâle Ying Ying, il s'agissait en fait du mâle Qiao Qiao (voir le correctif ci-dessous).

Cette fois-ci, voici le mâle Ying Ying qui se trouvait ce jour-là dans le secteur No.1 Panda house. Ying Ying est né le 23 août 2008 à la base de Chengdu. Sa mère Cheng Ji avait donné naissance à des jumeaux. Sa soeur jumelle, Ni Ni, est également de retour à Chengdu après avoir passé plus de 2 ans à Changsha (province chinoise du Hunan). Petit anecdote le concernant, le 16 septembre 2010 Ying Ying avait chuté d'un arbre à la base de Chengdu et s'était retrouvé 54 heures dans le coma à la suite de cet accident. Aujourd'hui, il va bien.

Il était très actif dimanche matin, faisant des aller-retours dans son enclos et marquant régulièrement plusieurs objets dont principalement un tronc d'arbre.

 



Ying Ying marque préférentiellement un gros arbre situé dans son enclos. On peut voir sur la dernière photo la trace laissée sur le tronc et le sol
No.1 Panda house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Côté Moonlight nursery house, le mâle Yong Yong était très actif également. Il descendait régulièrement dans le fossé bordant son enclos pour regarder via la grille dans l'enclos voisin occupé par la femelle Yuan Yuan. Il marquait beaucoup de "poteaux" dans son enclos, que ce soit des arbres, sa plateforme en bois ou encore les murs et les bords des portes métalliques séparant son enclos intérieur de celui extérieur. Yong Yong est né le 26 août 2004 à la base de Chengdu où il vit depuis. Son père est Ping Ping, né dans le milieu naturel, et sa mère Shu Qing. Par contre Yong Yong est le père d'au moins 24 pandas et ses gènes deviennent très représentés dans la population captive.

 


Yong Yong - Moonlight nursery house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Zoom sur un autre mâle du même secteur, Xiong Bang, déjà présenté hier. Ce dimanche matin, il était encore plus actif que la veille et il observait régulièrement dans les deux enclos qui l'entouraient, celui des femelles Yuan Yuan et Xiao Yatou. Xiong Bang marquait abondamment son territoire et répondait avec énergie notamment aux appels de Xiao Yatou.

 


Xiong Bang - Moonlight nursery house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Yuan Yuan, qui occupait l'enclos entre celui de Yong Yong et celui de Xiong Bang semblait assez peu réceptive à la cour de ses deux prétendants. Yuan Yuan est née le 1er août 2003 à la base de Chengdu où elle vit depuis. Elle a déjà donné naissance à cinq petits en trois portées, dont quatre sont encore en vie : au mâle Yuan Zi le 6 septembre 2008, aujourd'hui au zoo de Beauval en France, aux jumeaux mâles Yuan Zhou et Yuan Lin le 15 août 2010, et à des jumeaux le 25 août 2012 dont seule la femelle Yuan Run a survécu.

 


Yuan Yuan - Moonlight nursery house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Quant à la femelle Xiao Yatou, elle était peu active même si à un moment elle a émis plusieurs cris et rejoint Xiong Bang près de la grille séparant les deux enclos. J'avais présenté cette femelle dans ma chronique du vendredi 20 mars (voir ci-dessous).

 


Xiao Yatou - Moonlight nursery house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Voici quelques autres photos d'un des jeunes nés l'an dernier, un grimpeur assidu !

 


Moonlight nursery house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Parmi les 12 pandas qui sont nés à la base de Chengdu en 2011 et qui ont survécu, 4 seulement se trouvent encore ici. Les autres ont été envoyés dans d'autres zoos chinois. Les quatre qui sont encore à Chengdu sont Er Qiao, Ai Li, He Qi et He Mei et ils sot hébergés dans le secteur  No.2 Panda house. La femelle Er Qiao est née le 13 août 2011, sa mère est Eryatou. Les femelles He Qi et He Mei sont des jumelles et sont nées le 12 août 2011. Enfin, la femelle Ai Li est née le 24 juillet 2011 et sa mère est Li Li.

 


C'est l'heure de la distribution des pommes et des gâteaux spécial panda pour Ai Li, He Qi, He Mei et Er Qiao
No.2 Panda house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Fu Fu est né au centre de Wolong le 25 août 2001. Il a passé quelques années au Fuzhou Panda World, à Fuzhou (province du Fujian, Chine), où il a été prêté d'avril 2005 à mai 2008 puis de juin 2008 à février 2012, date à laquelle il a été transféré à la base de Chengdu dans le cadre d'un programme d'échanges de pandas entre Chengdu et Bifengxia.

 


Fu Fu reçoit deux pommes et deux gâteaux "spécial panda" et semble "heureux" avec ses friandises
No.2 Panda house - 22 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

 

Samedi 21 mars 2015 :

 

Les jeunes pandas nés en 2014 sont tous hébergés dans le secteur Moonlight nursery house. Pour mémoire, 9 bébés sont nés à la base de Chengdu entre le 30 juin et le 4 août 2014 :

   - les jumeaux Xing Yu (femelle) et Xing Yuan (mâle) le 30 juin 2014. Leur mère est Ya Xing.

   - Cheng Jiu (mâle) le 18 juillet 2014. Sa mère est Cheng Ji.

   - les jumeaux Mao Ge (mâle) et Mao Mei (femelle) le 26 juillet 2014. Leur mère est Mao Mao.

   - Shuang Hao (mâle) né le 29 juillet 2014. Sa mère est Da Shuang.

   - les jumelles Qi Qiao (femelle) et Qi Xi (femelle) nées les 2 et 3 août 2014. Leur mère est Qi Fu.

   - Zhen Duo (mâle) né le 4 août 2014. Sa mère est Qi Zhen.

 

Voici quelques photos de ces jeunes pandas, âgés de seulement 8 à 9 mois et qui adorent jouer ensemble et découvrir leur environnement. Je n'ai pas identifié chaque petit, mais si vous êtes fidèle des photos et vidéos publiées par Pandapia et que vous savez les reconnaître, n'hésitez pas à partager l'information.

 


Sur la dernière photo, la mère panda est Da Shuang
Moonlight nursery house - 21 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Dans le secteur Moonlight nursery house, c'est aussi la saison des amours qui rythme plusieurs enclos. Marquages intensifs, cris fréquents, activité très importante, reniflages vers les "fenêtres" situées en parties basses des enclos, exploration de l'enclos, montée et descente des arbres, sont autant de signes qui ne trompent pas.

Ce 21 mars, zoom sur 3 pandas concernés : la femelle Bei Chuan et les mâles Qiao Qiao Ying Ying et Xiong Bang.

Le mâle Xiong Bang, alias Xiong Bing ou encore Yu Hin, est né au zoo de Shirahama, au Japon, le 17 décembre 2001. Agé d'un peu plus de deux ans, il a rejoint la Chine le 21 juin 2004 pour être intégré au programme de reproduction en captivité. Depuis, il vit à la base de Chengdu. Il est le père de Da Mao, le mâle du zoo de Toronto au Canada, de Shuang Xin, de Shuang Xi et de Xiao Qiao, et éventuellement le père d'autres jeunes pandas dont la paternité n'aurait pas été encore déterminée à ce jour.

Xiong Bang occupait l'enclos juste à côté de celui de Bei Chuan. Cette femelle est née dans le milieu naturel et avait été secourue le 26 avril 2010 alors qu'elle avait été trouvée en difficulté et malade dans le comté de Beichuan (Monts Minshan, province du Sichuan), d'où son nom. Elle présentait des signes d'anémie, de déshydratation et avait été transférée vers la base de Chengdu pour y être soignée. Après 48 heures de traitement à la base de Chengdu, ses signes vitaux s'étaient stabilisés. Cependant, des examens cliniques avaient montré qu'elle souffrait d'une grave pancréatite et que son foie, sa vésicule biliaire et d'autres de ses organes étaient malades. Après plusieurs mois de traitement, elle est désormais hors de danger, mais elle était restée trop longtemps en captivité pour être relâchée d'autant qu'elle n'était pas complètement guérie.

J'avais indiqué hier que le troisième mâle était Ying Ying. C'était une erreur. Il s'agissait en fait de Qiao Qiao, un mâle arrivé à Chengdu  en janvier 2013 (voir ma chronique du 21 juin 2013). Né dans le milieu naturel en 2004, il a été capturé dans le comté de Changqing (Monts Qinling, province du Shaanxi) le 9 avril 2006 puis a été transféré le jour suivant au Centre de sauvetage et de recherche sur les animaux sauvages du Shaanxi (Shaanxi Province Wild Animal Rescue & Breeding Center) située dans la ville de Louguantai (province du Shaanxi). Ses gènes "sauvages" sont très importants pour augmenter la diversité génétique de la population captive, donc croisons les doigts pour qu'il s'accouple cette année.

Enfin, le mâle Ying Ying est né le 23 août 2008 à la base de Chengdu. Sa mère Cheng Ji avait donné naissance à des jumeaux. Sa soeur jumelle, Ni Ni, est également de retour à Chengdu après avoir passé plus de 2 ans à Changsha (province chinoise du Hunan). Petit anecdote le concernant, le 16 septembre 2010 Ying Ying avait chuté d'un arbre à la base de Chengdu et s'était retrouvé 54 heures dans le coma à la suite de cet accident. Aujourd'hui, il va bien.

 


Bei Chuan - Moonlight nursery house - 21 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Xiong Bang marque son territoire - Moonlight nursery house - 21 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Qiao Qiao parcourt sans relâche son enclos, grimpe aux arbres pour voir ce qui se passe à côté et inspecte ses propres marquages qu'il laisse un peu partout
Moonlight nursery house - 21 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Enfin, quelques photos de la femelle Shu Qing, qui se trouvait dans le secteur Sunshine nursery house. Elle est née le 3 août 1999 au zoo de Chongqing et ses deux parents (le mâle Chuan Chuan et la femelle Xin Xing) sont tous deux issus du milieu naturel. Elle a été transférée en avril 2001 de Chongqing à la base de Chengdu où elle a eu 5 petits : le mâle Yong Yong né le 26 août 2004 qui est devenu depuis un reproducteur important de la base de Chengdu (on lui attribut la paternité d'au moins 24 petits), les jumeaux Shu Ling (mâle) et Shu Rong (femelle) nés le 5 juillet 2007, et enfin les jumeaux mâles Shu Xiang et Shu Yun nés les 4 et 5 août 2008.

 

Shu Qing - Sunshine nursery house - 21 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

 

Vendredi 20 mars 2015 :

 

En préalable, merci à Yafei, Qu Jing, Miao et Zhang Zhihe pour leur accueil chaleureux et amical.

La saison des amours a débuté à la base de Chengdu. Plusieurs femelles sont entrées en chaleur et quelques accouplements ont déjà eu lieu. Mais la saison n'est pas terminée pour autant. D'autres femelles sont toujours en chaleur et susceptibles de s'accoupler dans les jours qui suivent.

Durant la saison des amours, qui dure de mars à mai dans le milieu naturel mais qui débute généralement plus tôt dans les zoos, mâles et femelles sont beaucoup plus actifs et ils marquent davantage leur territoire. Rappelons que les pandas possèdent une glande ano-génitale qui sécrète une substance cireuse comprenant des composés aromatiques et ils déposent ces substances chimiques ainsi que de l'urine dans les endroits stratégiques de leur territoire. 

Ces repères fonctionnent comme des cartes de visite qui indiquent l'état de réceptivité sexuelle des individus. Les pandas sont capables d'extraire de nombreuses informations de ces marques chimiques odorantes dont l'âge et le sexe de celui qui l'a déposé. Même si le marquage a lieu toute l'année, il devient plus fréquent durant la saison des amours.

Les pandas vont adopter des postures caractéristiques pour déposer leur marque odorante à des hauteurs variables au-dessus du sol. Pour ce faire, ils s'accroupissent au sol ou s'appuient contre un arbre ou un rocher et étalent la marque déposée avec leur queue ; cette dernière, courte et touffue, faisant fonction de brosse. La plupart d'entre eux déposent leur marque à hauteur d'épaule mais il leur arrive de la mettre beaucoup plus haut, en se dressant sur leurs pattes de devant et en s'approchant à reculons du support qu'ils ont choisi d'imprégner.

Ajoutés aux marquages, les pandas émettent de nombreux sons plus nombreux également à cette période cruciale de l'année. Ces signaux vocaux complexes transmettent également de très nombreuses informations que l'auditeur va être capable d'interpréter.

J'ai pu observer plusieurs pandas de la base de Chengdu marquer ainsi fréquemment leur enclos, voici deux exemples : Xing Bang et Bing Dian.

 

Xing Bang est un mâle né au Japon, au zoo Adventure World de Shirahama, le 23 août 2005. Il a été transféré vers la base de Chengdu le 16 mars 2010, où il vit depuis. Au Japon, ce mâle était connu sous les noms de Kou Hin ou encore de Xing Bing, mais depuis son arrivée à Chengdu, il est dorénavant appelé Xing Bang.

 


Xing Bang - Adult enclosure - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Bing Dian est né à la base de Chengdu le 1er septembre 2000. Sa mère est Bing Bing, son père Ha Lan. Il a passé presque deux ans, d'avril 2002 à avril 2004 au zoo de Shenzhen (province chinoise de Guangdong), plus de trois ans au zoo de Chengdu (d'août 2004 à novembre 2007) et enfin plus de trois ans, de septembre 2008 à mars 2012 au zoo de Luoyang (dans la province chinoise du Henan).

 


Bing Dian - No.1 Panda house - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Voici la présentation et les photos de quelques autres pandas.

 

Le mâle Xi Lan est né le 30 août 2008 au zoo d'Atlanta, aux Etats-Unis. Son nom signifie "la joie d'Atlanta". C'est le second petit après Mei Lan issu de la paire de pandas hébergée au zoo d'Atlanta, la femelle Lun Lun et le mâle Yang Yang. Xi Lan a été envoyé à Chengdu le 12 mai 2014 en même temps que sa jeune sœur Po né le 3 novembre 2010 à Atlanta.

 


Xi Lan - Adult enclosure - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Ya Lin est né le 24 août 2008 à la base de Chengdu. Sa mère est Ya Ya et son père Ping Ping, prêté en 2008 par le centre de sauvetage et de recherche sur les animaux sauvages du Shaanxi (Shaanxi Province Wild Animal Rescue & Breeding Center). En 2013, Ya Lin avait vécu plusieurs mois à la vallée du panda, à Dujiangyan, une antenne de la base de Chengdu.

 


Ya Lin - Cub enclosure - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Si Yuan est née le 22 octobre 2004 à la base de Chengdu et est devenue mère pour la première fois en mettant au monde Si Yi, un mâle, le 19 août 2012. Si Yuan est facilement identifiable puisqu'elle a de longs poils blancs à l'extrémité de ses pattes avant.

 


Si Yuan - Sunshine nursery house - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Ya Zai est une femelle née le 19 août 2006 à la base de Chengdu où elle a toujours vécu. C'est une des filles de Ya Ya (hébergée au zoo de Chengdu) et du mâle Ke Bi. Agée de 8 ans, Ya Zai n'est pas encore mère.

 


Ya Zai - Sunshine nursery house - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Xiao Yatou est née le 13 août 2006 à la base de Chengdu. Elle est devenue mère pour la première fois le 12 août 2012 en donnant naissance à Xiao Qiao, une femelle.

 

 


Xiao Yatou - Moonlight nursery house - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

Surprise également de voir ce premier jour les panneaux de sensibilisation et d'informations autour du trafic illégal des espèces sauvages. 

Les 22 et 23 juillet 2013, j'avais participé à deux journées consacrées au trafic de la vie sauvage, notamment le trafic animal, dans le cadre du projet Chengdu Pambassador. Ces deux journées s'étaient déroulées au zoo de Chengdu et à la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding), tous deux engagés dans la conception d'une exposition présentée depuis le début d'année 2014 dans les deux institutions pour sensibiliser leurs visiteurs à ce fléau qu'est le commerce illégal des végétaux et des animaux.

L'exposition avait été inaugurée pour le Nouvel an chinois et a été établie notamment grâce au soutien financier du zoo de Chester et de la Fondation d'Ocean Park Hong Kong pour la conservation (Ocean Park Conservation Foundation Hong Kong - OPCFHK). A l'occasion de la première journée mondiale de la vie sauvage célébrée le 3 mars 2014, la base de Chengdu avait même invité des collégiens de la ville de Chengdu à venir découvrir l'exposition sur le trafic illégal des espèces et à s'engager à ne pas « consommer » des espèces sauvages issues de ce trafic, et notamment les tortues, les requins, les tigres, les ours, les rhinocéros et les éléphants.

 

« Stop wildlife trade », en français « Stoppez le trafic des espèces », est le nom du projet et de l'exposition
pour combattre le trafic illégal de toute forme de vie sauvage - 20 mars 2015 - © Jérôme POUILLE

 

***

 

Pandas stylisés exposés à plusieurs endroits dans la base de Chengdu - 20 mars (photos 1 & 2) et 28 mars (photo 3) 2015 - © Jérôme POUILLE